• Être un peintre

    Prendre ses pinceaux le matin...

    Être un peintre

    Être un peintre !... Prendre ses pinceaux le matin...

    Avoir besoin du bon, du généreux seigneur

    Le Soleil, qui donne leur vie chaude aux couleurs,

    Qui allume les doux cheveux et le satin,

    Et qui caresse d'or les nuques et les mains...

     

    Être un peintre..........

    ...Le clair atelier où du ciel pénètre...

    La toile sonore au lieu du papier...

    Plus le petit puits noir des encriers,

    Mais large et rutilante, la palette !....

     

    Être un peintre : Donner un peu

    D'ivresse enfin à ses pauvres yeux !

     

    Car nos lampes, nos lampes,

    Bien que douces et confidentes

    De leur menu crépitement,

    Bien que si blondes, nos lampes

    Tueront nos yeux, sûrement,

    Nos pauvres yeux, saturés d'elles...

     

    Dans le rets des mots captivant l'Idée,

    Nous sommes ceux de la nuit,

    Et nous avons désappris

    Cette fraîcheur : la matinée...

     

    Être un peintre... Quand le soleil quitte les formes,

    Pareillement quitter son labeur ;

    Et puis la nuit, dormir comme dorment

    Les enfants, les animaux, les fleurs.

     

    Goûter le logique repos

    Que n'amoindrit pas la veillée,

    Celui qui fait limpides les journées,

    Et les malins, oh ! les matins dispos...

     

    Charles VILDRAC

     

    Le livre d'amour 1910

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :