• Des mondes étranges...

    "Les voyages extraordinaires de Jules Verne"

     Lorsque j'étais enfant et que je rendais visite à ma grand' mère paternelle, elle m'ouvrait les portes de la grande bibliothèque où elle rangeait les livres de son enfance: les livres de prix qu'elle avait obtenus dans les écoles de la Ville de Paris, toutes sortes d'ouvrages datant des toutes dernières années du 19ème siècle, où l'histoire et les voyages tenaient une large place. Parmi tous ces livres, il en est qu'elle me montrait souvent: les volumes reliés du "Magasin d'éducation et de récréation" de Jules Hetzel, célèbre pour avoir publié en feuilleton les "Voyages extraordinaires" de Jules Verne. Ces romans étaient illustrés de gravures sur bois (plus de 4000!), signées des meilleurs illustrateurs de l'époque: Riou, Benett, Philippoteaux et d'autres, associés à des graveurs virtuoses.

    Des mondes étranges...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

    Ces illustrateurs n'avaient certainement pas vu les paysages exotiques qu'ils montraient; ils s'appuyaient probablement sur les récits d'explorateurs... et sur leur imagination, ce qui donnait un caractère poétique particulier à leurs images.

    Des mondes étranges...

    J'ai un souvenir encore très vivant des illustrations de Édouard Riou et Henri de Montaut pour les "Voyages et aventures du capitaine Hatteras" qui montraient le Pôle nord, les aurores boréales, la banquise,... et surtout des navires fantomatiques perdus au milieu des icebergs, pris dans les glaces comme des squelettes dans des linceuls.

    Des mondes étranges...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ces images m'ont, depuis, toujours accompagné lorsque je travaille à la plume et à l'encre de Chine.

    Des mondes étranges...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La technique que j'emploie n'est pas du tout celle des graveurs sur bois du 19ème siècle mais les gris optiques obtenus par l'association de hachures, de pointillés sont directement hérités de leur manière de travailler. Je les ai seulement transposées dans une autre technique: le dessin à la plume et à l'encre de Chine. J'en parlerai dans un prochain article.

    Des mondes étranges...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je vous conseille d'aller rendre visite au site : http://jv.gilead.org.il/rpaul/

    Bien qu'en anglais, vous y trouverez des collections d'images fabuleuses: celles qui illustraient les ouvrages de Jules Verne. Celles que je vous montre viennent de ce site. Il en existe beaucoup d'autres...

    Et pourquoi ne pas relire ces livres ?... qui existent maintenant en version numérique, ce qu'aurait certainement apprécié Jules Verne !

    Je vous souhaite un très bon "voyage extraordinaire" au pays de la poésie !

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :